Survoler les parcs nationaux américains sans les survoler

Comme dans tous les parcs nationaux, il est interdit de faire voler drone au dessus de Monument Valley et Bryce Canyon. Pour le Grand Canyon, j’avais choisi d’une part l’hélicoptère et d’autre part de filmer Little Colorado.

Cette fois-ci, j’ai testé une autre méthode, en pariant sur le poids du légal aux USA. Légalement, si on ne survole pas le parc, on respecte l’interdiction, non ? Donc j’ai décollé juste avant l’entrée du parc.

À Bryce, la vidéo ne montre pas l’immensité du site. Mais le petit exemple de colonne minérale que je filme donne une idée du spectacle qui vous coupe le souffle lorsque vous découvrez des milliers de telles structures sur le site complet. Et leur caractère vidéogénique fait un peu regretter encore plus de ne pas avoir pu voler dans le parc.

Idem en arrivant à Monument Valley. Les cheminées si caractéristiques des westerns de John Ford ne se limitent pas au parc. On les croise sur la route, au milieu de ce désert si plat que leur présence en devient incongrue. En filmant a quelques kilomètres du clou du parc, je crois avoir saisi l’essentiel.

Finalement, à quoi servent ces vidéos ? Je n’ai pas réalisé un reportage aérien des plus beaux endroits du monde. Ces vidéos n’ont d’autre ambition que de fixer des souvenirs familiaux, d’un point de vue certes différent, pas pas si éloigné de nos autres films à l’iPhone et à la GoPro.

Le montage et les choix de musique me permettent d’associer aux images les sensations et les émotions du moment. Leurs choix arbitraires n’ont pas de visée objective, juste apporter une touche personnelle.

Alors est-ce grave si je n’ai pas pu voler au dessus de Monument Valley ? Les autres souvenirs sont là : photos, dessins de Séverin… Que les vidéos montrent les plus beaux moments du voyage ou simplement leur périphérie, cela suffit largement !

Finalement, conscient de la gêne que provoque le vrombissement de mon moustique géant, je ne regrette pas de n’avoir pas trop dérangé les autres voyageurs dans leur contemplation des beautés du monde.

Et les 60 vidéos de drone vont suffire à éclairer les longues soirées d’hiver pour les 40 ans à venir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s