Séverin à l’île de Pâques

Seulement quatre jours passés sur cet îlot de 20 km de long. Mais une bonne production de dessins !

La force (le mana) des moaï, ces géants de pierre, réside dans leurs yeux. Ceux-ci ont été arrachés il y a cinq cents ans, lorsque l’ordre séculaire a été aboli, et les moaï jetés à terre, quelques dizaines d’années avant l’arrivée des premiers occidentaux.

Mais au XXIème siècle, le mana des moaï est toujours sensible, et Séverin, comme nous tous, a été impressionné.

5 réflexions au sujet de « Séverin à l’île de Pâques »

  1. Les perspectives 3D des Moai sont tres bien représentées Séverin, avec le dessin des ombres.
    Je te verrai bien architecte plus tard, comme ton tonton Louis 😉😁!
    Bisous

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s