La Chine du silence

Mon dernier voyage en Chine date de 2004.

En 13 ans, la Chine a beaucoup changé, on sent que ce n’est plus un pays en développement, du moins dans les villes. À la campagne, on croise encore des gardiens de chèvres, symbole pour moi de ces petits boulots qui ne doivent pas rapporter grand chose.

Mais même à la campagne, les infrastructures sont impressionnantes. Les routes sont nickel, surtout si on les compare à l’Inde. Tout semble surdimensionné, et on devine que l’état anticipe la croissance du pays.

Mais ce qui m’a le plus étonné ici, c’est le silence dans la plupart des villes. Les centre-villes historiques sont souvent piétons. Et une autre zone plus large n’est autorisée qu’aux voitures et scooters électriques.

La conséquence pour le touriste que je suis est un silence reposant. Qu’est-ce que c’est agréable de se balader dans ces conditions ! Quel contraste avec Old Delhi, où les pétarades des moteurs deux-temps ne sont couverts que par les klaxons stridents !

On voit ces scooters électriques partout, même à la campagne ! Ce n’est donc pas un phénomène à la Tesla, réservé à une élite riche et soucieuse de l’écologie. Si un fermier roule en scooter électrique, et transporte même ses outils dans un triporteur électrique, c’est très certainement parce que ça lui coûte moins cher !

Je me demande quelle politique incitative a été mise en place pour développer l’électrique. Des recharges gratuites ? Une aide à l’achat des batteries ?

Quelque soient les moyens mis en œuvre, le résultat est là : la Chine est en avance sur nous !

En tant que Parisien, j’attends avec impatience le jour où l’accès sera interdit aux moteurs à explosion. Quel bonheur ce sera d’ouvrir grandes les fenêtres sur la rue !

Anne (Hidalgo), qu’est-ce que tu attends ?

5 réflexions au sujet de « La Chine du silence »

  1. Tellement vrai! Pour travailler régulièrement en Chine j’ai exactement la même impression. Ce pays est en train de prendre une avance incroyable dans pleins de domaines. Hidalgo devrait voyager plus et agir concrétement avec des vraies solutions innovantes.

    J'aime

  2. Il s’agit visiblement du Yunnan!
    C’est un peu leur vitrine verte.
    Mais toutes les provinces de Chine n’en sont pas au même point.
    Nous nous sommes fait la même réflexion entre nos 2 voyages en Chine ( 2005 et 2016), le Géant avance à grands pas.
    Ceci dit, avec leurs véhicules électriques que l’on n’entend pas arriver, j’ai bien failli me faire écraser plusieurs fois!!! Il va falloir éduquer les piétons…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s