Ne rien faire au Sri Lanka, une option agréable 

Après avoir crapahuté pendant deux mois, en changeant de « maison », comme disent les enfants, tous les trois ou quatre jours en moyenne, après la sécheresse de l’Iran et la mousson indienne, après les nids de poule de Kannauj et le bus branlant de Munnar, nous avions besoin de souffler un peu.

Le Sri Lanka est parfois comparé à l’Inde, « en propre ». Mais je trouve que les deux pays sont très différents. En fait l’Inde ne ressemble à aucun autre pays.

Au Sri Lanka, les routes sont parfaites, Colombo une ville moderne avec des hôpitaux et des pharmacies qui ressemblent à des pharmacies, pas à des échoppes de bazar. Le bouddhisme semble une religion plus apaisée que l’hindouisme, la sérénité des statues de Bouddha rejaillit sur la population et les touristes qui passent devant. Tout inspire le calme et le repos.

Il y a plein de choses à voir au Sri Lanka. Des temples et des capitales abandonnées au centre du pays, des plantations de thé (encore), un train à très petite vitesse à Kandy. Mais toutes ces richesses, nous avons décidé de ne pas les voir.

Un tour du monde est une succession de choix, de merveilles qu’on ne verra pas. Mais le Sri Lanka est un pays facile. On a pris rendez-vous pour le visiter plus en profondeur, une autre fois, en touristes.

Mais ne rien faire ne signifie pas ne rien voir ou ne rien vivre !

On a commencé avec une visite olfactive de cannelle. Depuis la coupe des arbres, l’extraction de l’écorce à la distillation des branches, on a tout vu, tout senti. Quelques superbes vidéos sont publiées sur l’instagram d’Aurélie

Oui, c’est bien des centaines de sacs de branches de cannelle qui trônent derrière Merri. La tête des employés de l’usine quand ils ont vu débarquer une famille avec charlottes sur la tête et chaussons en papier !

Ne rien planifier n’empêche pas d’avoir de la chance, au contraire ! En quête d’un restaurant pour le petit déjeuner, on nous signale des tortues qui viennent pondre sur la plage la nuit, et qui restent à proximité la journée.  Quels souvenirs pour les enfants ! Pouvoir jouer, toucher et nourrir des tortues géantes, ça restera un grand moment pour eux !Puis nous nous posons 10 jours (un record !) sur la plage de Mirissa. C’est la seule où les vagues ne sont pas trop dangereuses. Il y a moins de courants qu’à d’autres endroits, mais les vagues sont là, puissantes. Les enfants vont passer leur semaine à faire du bodyboard.

Enfin, seulement après l’école, car on a reussi à tenir un rythme relativement sérieux dans un contexte si propice à la farniente ! Cours le matin, déjeuner rapide, encore une heure de cours et bodyboard jusqu’au coucher du soleil.

Ensuite, dîner de poissons les pieds dans le sable, après une pinacolada. Pas mal !

Sur cette plage à propos de laquelle le Guide du Routard dit qu’on va regretter de ne pas avoir pris Russe en seconde langue et d’avoir négligé la salle de sport, on croise peu de familles.

Jusqu’à ce qu’on voit débouler neuf gamins de six à douze ans ! Lorsqu’on leur demande d’où ils viennent ils expliquent qu’ils sont suédo-canadiens, hollando-allemands et hollandais, qu’ils vivent en Inde, en Malaisie ou qu’ils voyagent pendant un an et qu’ils étaient dans la même école à Istanbul ! Dur de s’y retrouver mais des discussions sympas pour les parents et des jeux avec des enfants de leur âge pour les garçons !

Heureusement qu’on fait un tour du monde, parce que notre couple franco-français, qui a bougé de 300 mètres en 20 ans, faisait pâle figure !

Et Merri a même trouvé son double, un hollandais bien nommé Dutch qui avait le même Lycra que lui !

Et tous les soirs, le coucher de soleil qui annonce l’apéro !Finalement, c’est l’un des enseignements de ce tour du monde : les Nicotons ont enfin découvert les joies de ne rien faire !

6 réflexions au sujet de « Ne rien faire au Sri Lanka, une option agréable  »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s